Page d'archive 5

1. Chapitre 1 « Un démarrage brutal » – INS/MV

INS MV Narration 1

Alors que sa première grande mission venait d’être lancée par le biais d’un rendez-vous aussi direct que surprenant, Grant Benneth fut toutefois satisfait de savoir que la compagnie du service des officiers de Lucifer l’employa enfin sur une tâche dont il était certain être -en grande partie- à la hauteur. Savoir, de la part de son tout premier commanditaire, qu’il s’agissait de surveiller un simple humain ne demandait guère une ribambelle de connaissances dans l’art de l’espionnage. Son poste d’Inspecteur lui suffisant amplement pour s’adonner à cette tâche sans la moindre difficulté.

Cela dit, cette étrange sensation de curiosité à vouloir comprendre le pourquoi de cet objectif emballa la recrue a un tel point que la situation de cette affaire lui échappa au fur et à mesure. Non pas par l’intervention de ses officiers cherchant à le remettre dans le droit chemin ou par les indices qu’il arrivait à obtenir, mais pour la simple raison que son instinct en temps qu’être humain prit le dessus sur sa véritable nature de démon.

Intrigués et s’interrogeant par cet imprévu si soudain, les supérieurs n’avaient d’autres choix que d’y revoir le CV de ce sbire humaniste sans valeurs à leurs yeux. Pouvait-il être en mesure de garder un oeil sur la cible ? Cette cible qui, avant tout ça, vit sa femme et sa fille tuées par quelque chose sans noms. Car tout ce que pouvait voir la société n’était qu’un risque d’orienter la hiérarchie Divine jusqu’à eux.

Cette forme d’Empathie était néfaste dans cette affaire dont le temps n’emporta l’Inspecteur Benneth qu’à travers des sentiers dont il n’avait nullement donnée l’autorisation.

Qu’espérait-Grant Benneth en connaissant la vérité ? …

-o- Un Ange sauve la vie d’une personne -o-

Image de prévisualisation YouTube

INS/MV « Affaire Priest » – Scène Bonus 11

Image 10
Cabinet d’Avocats Jacques Ivelain et Valérie Sainte
Orléans
 
Valérie Sainte : *entre dans le cabinet de son confrère, deux tasses de café dans les mains* Je t’en offre un, Jacques ?
Jacques Ivelain : *lève un instant la tête en direction de Valérie, hors de sa paperasse débordante sur tout la surface de son bureau* Volontiers. Merci encore, Valérie.
Valérie Sainte : *lance un sourire aimable tout en lui passant la tasse* Je t’en prie.
Jacques Ivelain : *entame la boisson à petite gorgée tout en réfléchissant derrière un regard à la fois légèrement présent et absent* …
Valérie Sainte : Un souci ?
Jacques Ivelain : *ressort brusquement de ses pensées tout en faisant le tour de son bureau en examinant vaguement les dossiers* Non, non… Je repensais juste à cette affaire qui a trainée récemment sur Paris. Le meurtre de ce soit disant « Boucher Parisien » sur la famille Priest.
Valérie Sainte : *semble quelque peu intriguée par l’échange et prend un siège* Ah ? Qu’est ce qui te tracasse ?
Jacques Ivelain : Tu connais la presse, Valérie… Toujours du genre à en rajouter des couches sur tout et n’importe quoi. A moins que ce soit la vérité jusque dans les moindres détails et qu’un malade mental nous fasse des oeuvres d’arts morbides sculptées avec des corps. Comme dans la plupart des Thriller qu’on voit à la télé…
Valérie Sainte : Wooh… C’est assez flippant de voir comment tu imagines la chose. Après, je t’accorde que les médias en font toujours un peu trop… Genre nous plonger dans un climat de frayeur sur absolument tout…
Jacques Ivelain : *entame de moitié son café avant de s’affaler sur son siège de bureau dans un long soupir*  Pfff… C’est toujours très mal jouer de leur part. En plus, laissez penser que le mari serait le responsable du cauchemar juste parce qu’il s’agit d’une supposition qu’ont laissés trainer les inspecteurs de police aux oreilles des journalistes… c’est un sacré boulot de professionnel ! Au fait, tu sais où est le dossier Bambelle ? J’ai complétement oublié de te le demander ce matin…
Valérie Sainte : Je suis encore en train de la peaufiner à ta place car le client veut être sûr que son prochain sketch se passe sans risques de procès.
Jacques Ivelain : *prend une autre gorgée de sa tasse tout en farfouillant dans les tiroirs de son bureau*  Je pourrais pas lui garantir régulièrement mes faveurs s’il abuse encore sur certains propos dans ses spectacles… Je ne suis pas Merlin…
Valérie Sainte : Si tu parles du Merlin de Kaamelott, je suis sûr que oui !
Jacques Ivelain : Je te déteste…
Valérie Sainte : *sourit de plus belle avant de terminer sa tasse de café* Hihihi !
Jacques Ivelain : *marque une pause tout en terminant son café* Au fait, Valérie…
Valérie Sainte : *se lève de son siège et y récupère le mug de son partenaire, tout sourire* Hum ?
Jacques Ivelain : Peut-être que je devrais proposer mes services à ce type. Jonathan Priest. Je suis sûr que la presse mettrait tellement d’audimats sur le sujet qu’on serait en mesure d’avoir davantage de clients et d’arrondir tranquillement nos fins de mois sans avoir à se focaliser la plupart du temps sur de maigres dossiers d’accusations mensuels basés sur des prudhommes ou des démarches de divorces.
Valérie Sainte : *esquisse une légère grimace alors qu’elle atteint la porte du cabinet et se muni du chapeau de son confrère avec amusement, fixé à l’entrée* C’est peut-être des dossiers pénibles mais nous n’en souffrons pas, Jacques. Agir par profit, c’est le seul moyen de remplir sa conscience de mauvaises choses…
Jacques Ivelain : …Agir pour un bien commun.
Valérie Sainte : *opine à la suite de cette affirmation alors qu’elle reformule la phrase* Agir pour un bien commun.
Jacques Ivelain : *prend un instant pour réfléchir à nouveau alors que ses derniers mots résonnent autant que la porte du bureau* Merci pour le café, Valérie.

The Whims of Fate (With Lyrics) – Persona 5

Image de prévisualisation YouTube

-O- Représentation du Siége de Judas -o-

INS Judas


1...34567...451

oOo | Jukebox Aléatoire | oOo

oOo | A l’affiche sur Twitter | oOo

oOo | Bienvenue sur LVDS ! | oOo

Bonjour à ceux et celles qui passeront par ici et bienvenus sur mon très vieux blog consacré à diverses oeuvres scénaristiques et nombreux dessins concoctés par mes soins derrière de longs passages sentimentaux au fil de ma vie. Vous trouverez bien des choses qui vous paraitrons complétement insensées si vous n'arpentez pas vraiment le milieu du Jeu de Rôle, ni en connaissez les règles, et si vous vous y perdez mieux vaut passer votre chemin pour ne pas perdre la boule ^^

oOo | Qu’est-ce que LVDS ? | oOo

Il s'agit déjà des initiales représentatives du titre du blog "La Voie Du Sabre" avant tout, mais s'agit également du premier long projet écrit auquel je me suis lourdement lancé des mon arrivée sur les MMOs. Passant dans ses débuts sur des projets d'écritures par delà divers forum JDR (Jeu de Rôle) avant de se poursuivre derrière des scènes de jeu en ligne de même type, aujourd'hui LVDS fait encore parler d'elle à travers ce blog et nombreux des articles qui y figurent.

oOo | Liste des Biographies | oOo

oOo | Albums des Projets | oOo

  • Album : Wallpaper LVDS II (Guild Wars 2)
    <b>affiche-1</b> <br />
  • Album : Fan Artworks INS/MV
    <b>Alice Hermiala</b> <br />
  • Album : Couvertures LVDS I et II
    <b>Couverture LVDS (Clin d'oeil)</b> <br />
  • Album : Planches à dessins (Bulles)
    <b>Chapitre 165 - Composition Chaotique</b> <br />
  • Album : Planches à dessins
    <b>Jacques Ivelain vs Jonathan Priest</b> <br />
  • Album : Divers
    <b>Couverture SWTOR 1</b> <br />
  • Album : Dessins
    <b>Esquisses Gashoora</b> <br />

oOo | Boite Courrier LVDS | oOo

Vous souhaitez poser des questions ou donner vos opinions sur "La Voie du Sabre" ? Voici l'adresse courrier où vos mails seront traités : Tochiro.musashi@gmail.com (les courriers seront étudiés avec la plus grande attention en fonction de vos questions ou suggestions).

oOo | Copyright Projet LVDS | oOo

Les idées et textes de ce lieu sont protégées, vous ne pouvez pas les utiliser sous risque de poursuites judiciaires (droits d'auteurs)

oOo | Étrangers sur les Lieux | oOo

Il y a 1 visiteur en ligne

oOo | Suivre le fil du temps | oOo


laptitedevoreusedelivres |
Emotion Création |
Le point du jour n'aura pas... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atelier Ecrire Ensemble c&#...
| Au fil des mots.
| Spiralée